En vertu d’une entente de principe entre le fabriquant Owens-Illinois et Groupe Bellemare (secteur Abrasifs & Minéraux), il sera bientôt possible de fabriquer des bouteilles avec le verre de la collecte sélective. Ce nouveau débouché pour le recyclage du verre québécois survient au terme des travaux initiés par Éco Entreprises Québec dans la foulée de son Plan Verre l’innovation. Au-delà des garanties d’approvisionnement en verre, cela nécessitera un changement réglementaire afin de bannir l’utilisation du verre dans les sites d’enfouissement au Québec.

Groupe Bellemare dispose maintenant d’un plan d’affaires complet et est prêt à réaliser les investissements requis pour acheter les nouveaux équipements dès qu’il obtiendra des garanties en approvisionnement.

Une dernière condition doit cependant être remplie par le Gouvernement du Québec ; il s’agit de mettre fin à la situation « temporaire » qui permet depuis quelques années d’envoyer le verre vers les sites d’enfouissement pour servir de matériau de recouvrement quotidien.   « Si le Ministre de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques annonce qu’il met fin à cette pratique et favorise ainsi le recyclage du verre, nous allons travailler à sécuriser nos approvisionnements préalables aux investissements, et notre usine sera ensuite fonctionnelle dans un délai maximal d’un an, conformément à nos discussions avec Owens-Illinois », a précisé M. Serge Bellemare, co-président du Groupe Bellemare.

Pour l'article complet: https://www.journaldemontreal.com/2019/08/12/une-solution-trouvee-pour-regler-la-crise-du-verre

Retour aux nouvelles