Couler du béton par temps froid : comment faire?

Vous planifiez un projet de béton prochainement, mais les températures sont à la baisse? Vous avez du béton à couler pour l’été, mais vous aimeriez prendre de l’avance avant la saison chaude? Si vous êtes dans une telle situation et que vous avez des questions sur l’utilisation du béton par temps froid, vous êtes au bon endroit!

Découvrez comment le béton interagit avec les températures sous la normale, les précautions à prendre, les avantages de cette pratique et nos conseils d’experts.

Comment le béton réagit-il aux températures froides?

La raison pour laquelle le béton est fortement affecté par la température ambiante à l’extérieur est sa composition en eau. En effet, le béton frais est composé de 15 % à 18 % d’eau. Lorsque la température ambiante est trop froide ou que les objets sur lesquels repose le béton sont trop froids, l’eau présente dans le béton est susceptible de geler. L’action de gel et de dégel dans le béton peut réduire sa résistance de 50 %.

  • Gel : Le béton exposé à des températures de gel peut souffrir d'une prise plus lente, d'une résistance réduite et d'une fissuration. Un bon contrôle de la température est crucial pour atténuer ces risques.
  • Temps de prise plus lent : Le temps de prise du béton est plus long lorsque les températures sont froides, ce qui affecte les délais de construction et augmente le temps nécessaire pour le retrait du coffrage.
  • Perte d'humidité : L'air sec en hiver peut provoquer une évaporation rapide de l'humidité de la surface du béton. Ce phénomène risque d’entraîner des fissures et une durabilité réduite.

Quelles sont les températures (en degrés Celsius) à respecter?

Selon la norme CSA A23.1/.2, des mesures spéciales doivent être prises lorsque la température ambiante est de 5º C et moins ou lorsqu’une chute sous cette valeur est prévue au cours des 24 prochaines heures.

Les éléments en contact avec le béton fraîchement placé (matériaux de fondation, armatures, etc.) doivent être à une température supérieure au point de congélation, soit environ 2 °C. Évidemment, toute glace ou neige doit en être retirée.

Une fois le béton en place, il est primordial de conserver celui-ci à une température supérieure à 10 °C pour une période de trois à sept jours. C’est cette importante période de quelques jours qui permet au béton de gagner suffisamment de résistance pour résister au froid par la suite.

Quel est le temps de prise du béton par temps froid?

Une baisse de température augmente le temps de prise du béton. Voici un tableau créé par l’Association béton Québec (ABQ) pour illustrer les variations des temps de prise selon la température ambiante.

Température °C

Temps de référence

21 °C

x heures

16 °C

x + 2 heures

10 °C

x + 5 heures

4 °C

x + 8 heures

-1 °C

x + 13 heures

-7 °C

aucune prise (gel)

Les mesures préventives pour utiliser du béton par temps froid

Il faut bien noter que tous les éléments en lien avec la protection du béton (mesures spéciales et équipement) doivent être présents dès les premières heures du processus (moment où le béton est le plus vulnérable).

Utilisation de l’air entraîné

Cette technique, recommandée lors du bétonnage par temps froid, consiste à insérer des bulles d’air dans le mélange de béton. Cela le protège du gel-dégel en réduisant de 5 % à 15 % la quantité d’eau présente dans la formule.

Utilisation d’adjuvants accélérateurs de prise

Les accélérateurs de prise pour béton sont fortement recommandés par temps froid. Ils aident le béton à atteindre sa pleine résistance plus rapidement, mais n’empêchent pas le béton de geler. Il est important de respecter toutes les mesures préventives même si on utilise des adjuvants accélérateurs de prise.

Équipement de protection et de chauffage

Les équipements fréquemment utilisés sur les chantiers, comme les appareils de

chauffage portatifs, les coffrages isolés, les couvertures, les abris et les paravents sont efficaces pour la protection du béton lors de temps froid.

Les mesures de sécurité associées à ces types d’équipements doivent toujours être respectées. Ne pas faire preuve de prudence pourrait mener au surchauffage du béton, à un incendie ou à une intoxication au monoxyde de carbone.

Augmentation du temps de coffrage

Puisque les températures froides augmentent le temps de prise et l’atteinte d’une résistance complète du béton, le coffrage doit être maintenu en place plus longtemps.

Les avantages du bétonnage par temps froid

Bien que le bétonnage par temps froid demande davantage de précautions et de planification, il possède également des avantages.

La disponibilité des entrepreneurs en construction

Les périodes de froid sont souvent les moins achalandées de l’année pour plusieurs entrepreneurs. Il peut donc être plus facile pour vous de trouver l’entrepreneur qui répond le mieux à vos besoins. Cette disponibilité accrue a aussi une incidence positive sur le respect des délais.

Les fournisseurs ont généralement plus de matériaux lors de ces périodes et la rupture de stock est moins fréquente.

Plus de temps libre pour les vacances en été

Effectuer vos travaux lors des périodes plus froides (automne, hiver et printemps) vous permet d’avoir plus de temps libre pour profiter de l’été! Demandez à votre entrepreneur en construction si les travaux que vous devez faire à l’été peuvent être réalisés par temps froid et assurez-vous de respecter toutes les mesures de prévention.

Conseils d’experts pour la mise en place de béton par temps froid

Maintenant que vous connaissez les règles à respecter et les avantages liés au bétonnage par temps froid, voici d’autres conseils d’experts en rafale sur le sujet :

  • Évitez complètement le bétonnage lorsque la température atteint les -18 °C. Dans ces conditions extrêmes, la prise du béton ne sera pas possible.
  • Prévoyez une rencontre avec votre entrepreneur en construction pour discuter des mesures de protection du béton qui seront mises en place. Cela est important pour s’assurer que les travaux se déroulent bien.
  • N’oubliez pas d’enlever toute présence de neige ou de glace susceptible d’entrer en contact avec le coffrage, le béton ou les surfaces touchant au béton.
  • Surveillez bien le béton lorsque celui-ci est chauffé. Il ne faut pas le surchauffer, car le béton qui sèche trop rapidement est moins résistant.
  • Lorsque le béton est maintenu au chaud et que l’écart avec la température ambiante est élevé, il faut le refroidir lentement. Un choc thermique trop important peut l'endommager.

Les défis communs à surmonter

Couler du béton par temps froid pose des défis spécifiques. Voici les principaux défis à garder en tête lors de votre projet :

  • Planifiez : Tenez compte des prévisions météorologiques et planifiez le coulage du béton pendant les journées plus douces ou pendant la partie la plus chaude de la journée pour maximiser les chances de succès.
  • Utilisez l'équipement approprié : Assurez-vous d'avoir l'équipement nécessaire, comme des appareils de chauffage, des couvertures isolantes et des thermomètres, pour maintenir la température désirée tout au long du processus.
  • Surveillance de la température : Surveillez régulièrement la température du béton pendant la mise en place et le durcissement. Utilisez des capteurs de température pour vous assurer que le béton reste dans la plage recommandée.
  • Ajustez la conception du mélange : Travaillez en étroite collaboration avec votre fournisseur de béton pour ajuster la conception du mélange en fonction de la température ambiante et des exigences de résistance souhaitées. Nous pouvons vous fournir des conseils d'expert sur l'utilisation d'adjuvants et vous permettre d’avoir le meilleur béton possible pour votre projet!
  • Coulez le béton lentement : Prenez votre temps pendant le processus de coulée pour minimiser les écarts de température dans le béton. Évitez de déverser de grandes quantités de béton à la fois.
  • Envisagez de retarder le projet : Dans des conditions de froid extrême ou lors de tempêtes hivernales, il est recommandé de retarder le coulage du béton jusqu'à ce que le temps s'améliore. La sécurité doit toujours être la priorité absolue.

Couler sa fondation de maison en hiver?

Il s’agit d’une question que nous recevons régulièrement! Une maison construite en hiver sera d’aussi bonne qualité qu’une maison construite en été si toutes les règles du bétonnage par temps froid sont respectées. 

Par exemple, il est important de bien isoler le coffrage de la maison lors des travaux. Pour y arriver, il est recommandé d’utiliser des couvertures isolantes, un mélange de béton adapté aux températures froides et un accélérateur de prise.

Vous avez une maison à construire? Voici tout ce que vous devez savoir sur les fondations de maison!

Contactez nos experts

Groupe Bellemare œuvre dans le domaine du béton depuis plus de 50 ans. Avec cette expertise, nous sommes en mesure de répondre à toutes vos questions concernant vos petits et grands projets.

Pour obtenir de l’information supplémentaire, parlez à un de nos experts ou consultez le document officiel de lAssociation béton Québec (ABQ) sur le bétonnage par temps froid.

Assurez-vous d'acheter la bonne quantité de béton pour vos projets grâce à notre calculateur de béton.

Retour au blogue

Contactez un expert

    Ce formulaire est protégé par reCAPTCHA et les Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent. En complétant les champs de ce formulaire vous consentez à transmettre vos informations pour des fins de suivi selon les dispositions de nos Conditions d'utilisation et politique de confidentialité.