Depuis 1959

Historique

La compagnie Thomas Bellemare telle que nous la connaissons fut incorporée en 1959.

Bien avant 1959, c’est à Yamachiche que monsieur Thomas Bellemare gérait l’entreprise de son père Nérée, une réussite familiale. En 1959, quatre de ses enfants prirent en main les destinées de l’entreprise de leur père. En effet, Gilles, Luc, Raymond et Maurice fondèrent la compagnie Thomas Bellemare et Fils ltée.

À l’époque, ils déménageaient des bâtiments, construisaient des maisons, fabriquaient au petit malaxeur leur propre béton - oui oui vous avez bien lu : au petit malaxeur ! -, entretenaient les chemins durant l'hiver et faisaient différents travaux au niveau municipal, rural, gouvernemental et agricole. En fait, nul doute que ces hommes étaient TRÈS travaillants.

 

Monsieur Thosmas Bellemare
  • 1959

    La compagnie Thomas Bellemare telle que nous la connaissons fut incorporée en 1959.

  • 1966

    Comme ils étaient les principaux clients de Ciments Maski Ltée de Louiseville, une usine de béton sans flotte de camions, ils firent des démarches et achetèrent l’entreprise. Cette division prit de l’ampleur très rapidement.

  • 1972

    Alors que tout était en rapide progression, ils construisirent un second plan de béton à Trois-Rivières-Ouest.

  • 1976

    Quatre ans plus tard, une troisième et une quatrième usine de béton furent achetées à Trois-Rivières-Ouest et à Shawinigan. L’autoroute 40, les viaducs, la Baie James et l’achat de sablières et d’une carrière contribuèrent également à leur croissance. L’entreprise s’enlignait vers le succès.

  • 1982

    Le plan de béton sur la rue Sidbec à Trois-Rivières-Ouest fut fermé, car il y avait déjà une autre usine sur la rue Ste-Marguerite. Durant cette année-là, les frères Bellemare ont aussi été très impliqués dans les mégas projets tels que : Silicium Bécancour, la Centrale nucléaire de Gentilly, l’Aluminerie de Bécancour et les installations portuaires. Puis, aux Forges, une usine de sable à jet fut mise en opération. On peut dire que ce n’est pas les gros projets qui manquaient!

  • 1984

    Les constructions résidentielles se multiplient, le développement agricole s’accentue et les PME naissent régulièrement. Ils ont profité de ces nombreux investissements pour grossir leur flotte de camions en ajoutant plusieurs unités. Grâce à leurs compétences, à leur détermination et à leur travail acharné, ils deviennent, en Mauricie, un fournisseur très important et jouent un rôle de premier plan. Le Grand Prix de Trois-Rivières, les différents festivals, le sport de la motoneige et les multiples associations profitent de leur participation.

  • 1986

    Les frères Bellemare virent une opportunité de mieux s’implanter dans le domaine de la construction. Après avoir bien étudié le marché, ils décidèrent de devenir Bellemare, division grues. C’est Renaud Côté qui en prit la direction. Des investissements importants furent nécessaires et les résultats furent positifs.

  • 1993

    De belles émotions étaient au rendez-vous puisque le temps était enfin venu de voir arriver la troisième génération. C’est Jean-Luc Bellemare qui commença le premier sa carrière dans le domaine du Transport. Puis, Serge Bellemare opta pour la division Enfouissement, abrasifs et minéraux, une autre division de l’entreprise qui a su se faire une place au soleil.

  • 1997

    Malheureusement, en 1997, le décès prématuré de Raymond Bellemare, âgé de 58 ans, apporta des changements quant à la gestion de l’entreprise. Deux actionnaires, Jean-Luc et Serge misèrent sur des bases solides afin de gravir d’autres échelons. Transport, béton, machinerie lourde, génie, grues, etc. sont devenus partie intégrante de leur quotidien.

  • 1999

    C’est Tom Bellemare qui prit la division du béton sous son aile et un peu plus tard, celles des grues, du génie et de l’excavation.

  • 2006

    En 2006, la compagnie acheta des actifs de Béton Maskimo à Trois-Rivières et Bécancour et le nom de Thomas Bellemare passa à la postérité. Dans la même année, le Groupe Bellemare remporta le prix Radisson, catégorie entreprise de services, offert par la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières lors du gala du 125e anniversaire de leur fondation.

  • 2008

    Malgré le fait que le plan de béton de Louiseville fut ravagé par les flammes en 2008, un triste événement que les gens de l’entreprise traversèrent avec courage, l’expansion s’est poursuivie avec l’achat de Transport SRS et Transport Maltais. Ces acquisitions ont permis de couvrir toute la province de Québec.

  • 2009

    Par la suite, l’année 2009 fut malheureusement marquée par le décès de Gilles Bellemare à l’âge de 73 ans, un des hommes fondateurs a qui l’on doit une fière chandelle.

    Quelques mois plus tard, le plan de béton de Louiseville refait surface sous le nom de Béton Bellemare. Une étape importante qui témoigne de la persévérance des dirigeants. De plus, lors de la soirée des sommets Desjardins, le Groupe Bellemare a obtenu les prix «Pérennité», «Entreprise de l’année» et «Lauréats Bâtisseur». Un synonyme de réussite!

  • 2011

    En 2011, la direction du Groupe Bellemare fut fière d’annoncer l’achat des locaux et du terrain de l’usine Manac de Trois-Rivières. Le Groupe entend ainsi solidifier et consolider ses activités dans la région en réunissant au même emplacement les différentes activités d’administration, d’opérations et d’entretien de sa flotte.

  • 2012

    Ainsi, en 2012, le garage et les bureaux ont été relocalisés sur le Boulevard industriel à Trois-Rivières. C’est avec plus ou moins 600 employés que Groupe Bellemare continue sa croissance au nouveau complexe.